Menu de l'IBV logo de l'IBVISION
Une question ?
Un rdv ?
Calendrier
Contactez-nous dès maintenant

Le Bilan Préopératoire en chirurgie réfractive

Focus sur le premier pas vers la chirurgie au lasik ou au pkr

Article posté le 04/07/2019
Contactez nous

Lorsque vous nous confiez vos yeux à l’Institut Bordelais de la Vision, nous devons avant tout déterminer la faisabilité des opérations de chirurgie réfractive. Que cela concerne les techniques du lasik ou du PKR, nous pratiquons des examens approfondis de vos yeux afin de recueillir les données médicales qui vont nous permettre de déterminer la technique la plus adaptée pour votre chirurgie refractive. Cela constitue la première étape, après votre prrise de rendez-vous.

Lentilles de contact modernes

Notre but est de vous proposer le meilleur pour votre vision. Le recueil de ces données médicales vise à optimiser le résultat. Plus votre bilan sera bon, plus nous pourrons rendre votre vision meilleure. Ainsi, les opérations de la myopie, l'hypermétropie, la presbytie et l'astigmatisme sont toutes réalisables par chirurgie réfractive, mais dans certains cas, la chirurgie refractive ne pourra être pratiquée. Les bilans préopératoires en chirurgie refractive ont également pour but de rechercher la présence, ou non de contre-indications, afin d’éviter toutes complications post-opératoires.

La préparation à la chirurgie réfractive

Rôle et importance de ces examens médicaux

La première consultation est également l’occasion pour le patient de prendre contact avec le personnel médical, et d’obtenir des réponses à ses questions, ou préoccupations éventuelles concernant sa future opération. C’est une étape très importante dans la création d’une relation de confiance entre le personnel médical et le patient.
En outre, une deuxième consultation avec le chirurgien ophtalmologiste qui va vous opérer est ensuite prise.L’ophtalmologue titulaire d’un DU (diplôme universitaire) de chirurgie réfractive, validera les premiers examens, et en effectuera de nouveaux, notamment un fond d’œil et une tomographie par cohérence optique.

Pour résumer, les examens préopératoires représentent la première étape de la chirurgie refractive. Cela permet de déterminer la meilleure technique de chirurgie pour traiter la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme ou la presbytie, et d’écarter toute contre-indication pour une telle pratique. Enfin, cela permet aussi de créer un premier contact humain avec le patient, et de répondre à ses questions.
Les examens préopératoires en chirurgie refractive sont constitués de 4 étapes lors de votre premier rendez-vous à l’Institut Bordelais de la vision, que nous allons présenter.

La première consultation

Un premier contact indispensable avec le patient

Afin d’être sûr du ou des troubles de la vision à corriger, nous effectuons un examen de la réfraction de vos yeux.Cela nous permet d’obtenir des mesures les plus récentes et précises possibles de l’amétropie, afin de la traiter au mieux myopie, hypermetropie, astigmatisme ou presbytie dans un second temps.

• Pour ce faire, déterminons dans un premier temps la ou les amétropies du patient, afin de nous assurer du ou des maux de la vision à corriger. Les amétropies peuvent en effet se cumuler. Un candidat à la chirurgie réfractive pourra être à la fois myope et astigmate, ou atteint d’hypermétropie et d’astigmatisme à la fois. De même pour la presbytie qui peut se cumuler à la myopie, à l’hypermétropie et même, à l’astigmatie. Mais un patient peut aussi seulement être atteint de myopie, d’hypermetropie et d’astigmatisme sans qu’il y ait cumul de ces défauts visuels. Les examens ainsi réalisés nous permettent d’avoir les derniers relevés possibles du patient.

• Nous mesurons ensuite la puissance des verres correcteurs du patient. Cela nous permet d’estimer les évolutions possibles du défaut visuel du patient, et la stabilité de sa vision dans le temps. Nous comparons les informations relevées avec les mesures contenues dans le dossier médical du patient effectuées par son ophtalmologiste. Nous mesurons ainsi la correction de chaque verre correcteur, le droit et le gauche, ainsi que la puissance des lentilles de contact, si nécessaire.

• L’acuité visuelle du patient est ensuite mesurée. Pour rappel, l’acuité visuelle est la capacité de l’œil à distinguer les détails le plus nettement possible le plus loin possible. Nous effectuons pour cela un test de lecture de caractères situés à 5 mètres du patient, et déterminons l’acuité visuelle de chaque œil sans correction, et avec correction, avec un auto-réfractomètre. L’acuité visuelle est exprimée en dixième.

• Nous déterminons également l’œil dominant du patient. L’œil dominant, ou œil directeur, dirige l’axe de votre vision, un peu à la manière de la motricité de vos mains (gaucher ou droitier). Cette mesure est particulièrement utile pour le traitement par chirurgie refactive de la presbytie (traitement en monovision).

• Nous étudions enfin la réfraction de l’œil, c’est-à-dire le comportement des rayons lumineux qui traversent la cornée. Pour se faire, nous procédons à la paralysie temporaire totale des muscles moteurs de l’œil. Ce procédé, appelé cycloplégie, nous permet de discerner d’éventuelles anomalies de réfractions. L’accommodation du patient est également bloquée temporairement, ce qui permet une meilleure évaluation de la correction de la myopie, ou de l’hypermetropie.

• Nous mesurons ensuite la tension oculaire des deux yeux du patient, à l’aide d’un tonomètre à air. Cet appareil permet de réaliser cette mesure sans aucun contact avec l’œil. L’œil peut avoir une tension oculaire trop forte ou trop basse, sans que le patient ne ressente forcément de douleurs. Le glaucome, qui attaque le nerf optique, peut être entraîné par une pression intra oculaire élevée. En outre, lors d’une chirurgie réfractive, il est important de connaître la pression oculaire du patient, car sa mesure peut être par la suite perturbée par les modifications anatomiques résultantes de la chirurgie réfractive sur la cornée.

• Une pachymétrie, mesure de l’épaisseur de la cornée, avant et après l’opération. Cela permet de savoir dans quelle mesure la modification de l’épaisseur de la cornée pourra être pratiquée afin de réaliser la correction au lasik, ou au pkr. Une contre-indication sur des cornées trop fines pourra être établie.

• La dernière étape de premier rendez-vous du bilan préopératoire est la mesure d’une topographie cornéenne à l’aide du Pentacam. Cet appareil très utilisé en chirurgie laser permet à l’ophtalmologue de rassembler 4 mesures essentielles : la valeur kératomètrique des yeux du patient, le rayon de courbure de sa cornée, ainsi que la cartographie des faces antérieures et postérieures de sa cornée. Cet examen a pour but, entre autres, de mettre en évidence la présence ou non de kératocônes.
Le kératocône est une affection dégénérative de la cornée. Cette pathologie oculaire non-inflammatoire entraîne une déformation de la cornée du patient, qui va s’amincir. Cela entraîne une modification de sa forme, qui va devenir conique.
La cornée étant fragilisée, il y a une contre-indication absolue à la pratique de la chirurgie refractive, par lazik ou pkr. Dans la mesure où cette chirurgie entraîne une modification anatomique de la cornée du patient, celle-ci doit être apte à recevoir une telle modification. Nous rappelons le caractère non-invasif de la chirurgie réfractive par laser, qui doit être réalisée dans les bonnes conditions. C’est d’ailleurs tout l’intérêt du bilan préopératoire, que de préparer au mieux l’acte chirurgical, et de déceler toutes les contre-indications éventuelles.

À la suite de ce premier rendez-vous, et si les premiers examens sont favorables à la pratique d’une chirurgie réfractive, une deuxième consultation est fixée avec le patient et son chirurgien ophtalmologiste.

La deuxième consultation

Le rendez-vous avec le chirurgien ophtalmologiste

Lors de cette deuxième consultation médicale, l’ophtalmologue va vérifier et valider les résultats collectés lors de la première consultation. Il va également pratiquer ses propres examens :

• L’ophtalmologiste pratiquera un fond d’œil, à l’aide d’une lampe à fente. Le fond d’œil est un examen ophtalmologique qui permet d’examiner l’œil en profondeur. Différentes anomalies, ou pathologie peuvent également être décelée par cet examen. L’état du cristallin, de la cornée, et l’état d’humidité de l’œil est observé. La présence ou non de cataracte, pouvant entraîner une contre-indication à la chirurgie réfractive est également vérifiée.

• Une tomographie en cohérence optique pourra être éventuellement pratiquée par le chirurgien ophtalmologiste. Cette technique d’imagerie médicale fournit au chirurgien une vision tridimensionnelle de l’œil du patient.

• Un examen aberrométrique peut également être pratiqué par l’ophtalmologiste. Il permet d’établir la qualité de l’oeil du patient. Ce test met en valeur la présence ou non d’aberrations optiques dans l’œil du patient. De manière simplifiée, elles sont le fruit d’imperfection de l’oeil entraînant un comportement des rayons lumineux émergent de l’oeil qui sont déviés. Ces aberrations, quand leur taux est élevé, peuvent être symptomatiques d’anomalies oculaires contre-indiquant la chirurgie refractive.

• Le chirurgien ophtalmologiste peut, en fonction des résultats obtenus lors de chacune des étapes précédemment présentées, pratiquer d’autres examens plus poussé. Son but est de pratiquer l’opération de chirurgie réfractive dans les meilleures conditions possibles, mais également de la contre-indiquer, si les yeux du patient ne sont pas aptes à recevoir cet acte chirurgical, ou si une complication anatomique pouvait entrainer des complications par la suite. Aucun risque n’est pris.

Cette étape du bilan préopératoire est également l’occasion pour l’ophtalmologiste de répondre à toutes les interrogations du patient. Chaque résultat et bilan lui sont présentés, afin qu’il comprenne en quoi l’état de son œil peut lui permettre d’être ou non, candidat à la chirurgie réfractive. Si le chirurgien valide la capacité du patient à recevoir une chirurgie refractive, il lui présente les deux techniques opératoires, qui sont le lasik, ou le pkr, en expliquant le déroulement précis et complet de l’opération. Le chirurgien fait également un bilan complet sur les avantages d’une telle opération au patient, mais aussi sur ses complications éventuelles possible. Aucune zone d’ombre ne doit subsister à l’issue de ce rendez-vous, que cela soit au niveau des interrogations du patient quant à sa future opération chirurgicale, ou sur l’état des yeux du patient.

Ceci fait, le rendez-vous est planifié par l’Institut Bordelais de la vision, afin de procéder à la chirurgie refractive du patient, et de le débarrasser de ses lunettes, ou lentilles de contact, en corrigeant une bonne fois pour toute sa myopie, son hypermetropien, astigmatisme ou presbytie.

logo de l'Institut Bordelais de la vision Fil d'actualité :


Article du 23/08/2019

L'histoire du traitement des ametropies : Invention du laser


L'histoire du traitement des ametropies : Invention du laser


L'invention du laser va être une découverte majeure dans le monde de l'optique et ophtalmologique qui va entrainer la création de la chirurgie refractive


Lire la suite

Article du 20/05/2019

L'histoire du traitement des ametropies : Les lentilles de contact


L'histoire du traitement des ametropies : Les lentilles de contact


L'Institut Bordelais de la Vision poursuit l'histoire de la chirurgie refractive avec l'invention des lentilles de contact.


Lire la suite

Article du 22/03/2019

Focus sur la myopie une ametropie très repandue


Focus sur la myopie une ametropie très repandue


L'institut bordelais de la vision fait un focus sur la myopie un maux de la vision souvent corrigé par la chirurgie refractive au lasik ou pkr.


Lire la suite

Article du 18/02/2019

L'histoire du traitement des ametropies : L'optique moderne


L'histoire du traitement des ametropies : L'optique moderne


L'institut bordelais de la vision dévoile l'histoire des défauts visuels durant l'epoque contemporaine, qui se rapproche de la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 08/01/2019

Meilleurs voeux 2019 de l'Institut Bordelais de la Vision


Meilleurs voeux 2019 de l'Institut Bordelais de la Vision


L'Instistut Bordelais de la Vision centre de chirrurgie refractive vous souhiante une bonne année 2019


Lire la suite

Article du 12/11/2018

Histoire de la chirurgie refractive : La période moderne


Histoire de la chirurgie refractive : La période moderne


La période moderne a contribué à réaliser de grandes avancées technologiques pour les traitements de la myopie l'hypermetropie la presbytie et l'astigmatisme


Lire la suite

Article du 22/10/2018

10 avantages proccurés par la chirurgie refractive


10 avantages proccurés par la chirurgie refractive


Traiter la myopie, l'hypermetropie, l'astigmatisme et la presbytie par chirurgie refractive procures des avantages sur le port de lunettes ou de lentilles


Lire la suite

Article du 12/09/2018

Corriger la Presbytie une des amétropies non corrigée les plus rependue de la planète


Corriger la Presbytie une des amétropies non corrigée les plus rependue de la planète


Comprendre et corriger la presbytie par le lasik : Une des ametropies les plus rependue au monde avec la myopie l'hypermetropie et l'astigmatisme.


Lire la suite

Article du 27/08/2018

Nouveau laser pour la chirurgie refractive à l'IBV


Nouveau laser pour la chirurgie refractive à l'IBV


Un nouveau lasik, le Teneo 2 pour la chirurgie refractive de la myopie, hypermetropie, astigmatisme et presbytie est en test à l'IBVision à Bordeaux.


Lire la suite

Article du 20/07/2018

Les traitements des défauts visuels durant la Renaissance


Les traitements des défauts visuels durant la Renaissance


L'institut Bordelais De La Vision vous propose dans cet article un historique de la myopie l'hypermetropie et l'amétropie en général durant la Renaissance


Lire la suite

Article du 26/06/2018

Intelligence artificielle ophtalmologie et chirurgie refractive


Intelligence artificielle ophtalmologie et chirurgie refractive


la première intelligence artificielle dans l'ophtalmologie pour la chirurgie refractive et le traitement des myopie hypermetropie astigmatie et presbytie ?


Lire la suite

Article du 28/05/2018

Histoire de la chirurgie refracive : la Renaissance


Histoire de la chirurgie refracive : la Renaissance


L'histoire du lasic se poursuit : La Renaissance dans l'optique entraina la profession d'opticiens et les premiers soins de la presbytie et de la myopie


Lire la suite

Article du 07/05/2018

Première mondiale : Des médecins restaurent la vision de deux personnes atteintes de DMLA


Première mondiale : Des médecins restaurent la vision de deux personnes atteintes de DMLA


Une révolution dans la chirurgie ophtalmologiste : Une première opération chirurgicale de dmla réalisée par des chirurgiens ophtalmologistes anglais


Lire la suite

Article du 20/03/2018

La chirurgie réfractive : Peut-on en mesurer les risques ?


La chirurgie réfractive : Peut-on en mesurer les risques ?


La chirurgie refractive souleve des interrogations sur les risques de la pratique des lasik ou pkr sur oeil myope, hypermetrope, astigmate ou presbyte


Lire la suite

Article du 19/02/2018

Defaut visuel et chirurgie refractive : Moyen age partie 2


Defaut visuel et chirurgie refractive : Moyen age partie 2


L'Institut bordelais de la vision présente les premiers traitements des myopie hypermetropie presbytie astigmatie au moyen age avec les premieres lunettes


Lire la suite

Article du 21/01/2018

[Jeu concours] Remise exceptionnelle sur une Chirurgie refractive pour la nouvelle année


[Jeu concours] Remise exceptionnelle sur une Chirurgie refractive pour la nouvelle année


L'IBV spécialiste du lasik à bordeaux organise un jeu concours pour la bonne année


Lire la suite

Article du 27/10/2017

Chirurgie refractive et lasik à qui faire confiance ?


Chirurgie refractive et lasik à qui faire confiance ?


Fausses informations, intox et mensonges : la vérité sur la chirurgie refractive


Lire la suite

Article du 20/09/2017

L'IBV partenaire et supporter des Girondins


L'IBV partenaire et supporter des Girondins


L'opération des yeux est à l'honneur chez les Girondins de Bordeaux


Lire la suite

Article du 12/09/2017

Le lasik à l'honneur chez les boxers


Le lasik à l'honneur chez les boxers


Le lasik de l'IBV vision est à l'honneur chez les Boxers de Bordeaux


Lire la suite

Article du 05/04/2017

Défaut visuel et chirurgie refractive : Les avancées du Moyen age


Défaut visuel et chirurgie refractive : Les avancées du Moyen age


L'Institut bordelais de la vision remonte au Moyen age aux origines de la chirurgie refractivere et des découvertes capitales en matière d'optique moderne


Lire la suite

Article du 06/03/2017

Société Française d'Ophtalmologie - SFO : 123e Congrès


Société Française d'Ophtalmologie - SFO : 123e Congrès


En Mai 2017, la Société Française d'Ophtalmologie - SFO - tiendra son 123e congrès. Il aura lieu du 6 au 9 Mai 2017 et abordera a travers de nombreux thèmes la vision.


Lire la suite

Article du 20/02/2017

Défaut visuel : de l'antiquité à la chirurgie refractive


Défaut visuel : de l'antiquité à la chirurgie refractive


L'antiquité dans l'histoire des défauts visuels, les premiers moyens de régler les problèmes de vision dans le but d'atteindre la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 24/01/2017

Ibvision : Marre de vos lunettes et lentilles de contact


Ibvision : Marre de vos lunettes et lentilles de contact


La myopie l' hypermetropie l' astigmatie ou la presbytie vous gènes au quotidien ? L'Institut Bordelais de la vision a des solutions pour vos yeux


Lire la suite

Article du 01/01/2017

L'IBVision vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2017


L'IBVision vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2017


L'Institut Bordelais de la Vision votre centre ophtalmologique de chirurgie refractive à Bordeaux vous souhaite ses meilleurs vœux pour l'année 2017


Lire la suite

Article du 23/12/2016

Saga : L’histoire des traitements de l’hypermetropie, myopie, astigmatisme et presbytie


Saga : L’histoire des traitements de l’hypermetropie, myopie, astigmatisme et presbytie


L'antiquité dans l'histoire des défauts visuels: les premiers moyens de régler les problèmes de vision dans le but d'atteindre la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 28/11/2016

Introduction de l'incroyable histoire de la chirurgie réfractive


Introduction de l'incroyable histoire de la chirurgie réfractive


Histoire et évolution de la chirurgie refractive en passant des pierres de vision au laser femtoseconde utilisé à l'Institut Bordelais de la Vision


Lire la suite

Article du 02/11/2016

Partenariat de l'IBVision avec les Boxers de Bordeaux


Partenariat de l'IBVision avec les Boxers de Bordeaux


L'Institut Bordelais de la Vision est partenaire une année de plus avec les Boxers de Bordeaux jouant à la patinoire de Bordeaux pour la saison 2016-2017


Lire la suite

Article du 27/08/2016

Congrés 2016 : Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie


Congrés 2016 : Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie


En 2016, la Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie abordera les thémes de la rétine, du segment antérieur, du glaucome et de la neuro-ophtalmo.


Lire la suite

Article du 07/07/2016

Comment se faire rembourser de la chirurgie refractive ?


Comment se faire rembourser de la chirurgie refractive ?


Se faire rembourser de la chirurgie refractive c'est possible ! On va vous expliquer comment...


Lire la suite

Article du 21/03/2016

La dernière technologie de chirurgie refractive à bordeaux se trouve à l'Institut Bordelais de la Vision


La dernière technologie de chirurgie refractive à bordeaux se trouve à l'Institut Bordelais de la Vision


Le lasik de l'Institut bordelais de la vision est le laser le plus perfectionné pour traiter l'oeil myope hypermetrope astigmate presbyte à Bordeaux.


Lire la suite

Article du 07/03/2016

50% de la population mondiale sera myope en 2050


50% de la population mondiale sera myope en 2050


La myopie progresse de plus en plus dans le monde et une récente étude menée par des ophtalmologues démontre qu'en 2050, 50% de la population mondiale sera myope


Lire la suite

Article du 23/02/2016

Elle a retrouvé la vue grâce à l'oeil bionique


Elle a retrouvé la vue grâce à l'oeil bionique


Que vous soyez myope, hypermetrope, astigmate ou presbyte, si la rétine de l'oeil est atteinte, vous pouvez devenir aveugle. L'implant rétinien est un espoir pour la vue de 40.000 français.


Lire la suite

Article du 13/02/2016

45% des français seront presbytes en 2020


45% des français seront presbytes en 2020


La chirurgie refractive permet aujourd'hui de se débarrasser de la presbitye. Voici comment l'operation laser presbytie vous libère de vos lunettes et de vos lentilles.


Lire la suite

Article du 05/02/2016

SFO, SAFIR et ESCRS présentation des congrés D'ophtalmologie de 2016


SFO, SAFIR et ESCRS présentation des congrés D'ophtalmologie de 2016


En 2016, de nombreux congrés et meeting traiterons de la chirurgie refractive et des moyens de traiter l'oeil myope, hypermetrope, astigmatie et presbyte.


Lire la suite

Article du 25/01/2016

Pourquoi les lunettes vont disparaitre dans quelques années...


Pourquoi les lunettes vont disparaitre dans quelques années...


Adieu myopie, hypermétropie ou astigmatisme. La chirurgie refractive permet aujourd'hui de se débarrasser de ses lunettes ou lentilles.


Lire la suite

Article du 09/11/2015

Institut Bordelais de la Vision - 11 ème centre privé français


Institut Bordelais de la Vision - 11 ème centre privé français


Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons été classé 11ème centre de France et premier centre en gironde selon le classement du point.


Lire la suite