Menu de l'IBV logo de l'IBVISION
Une question ?
Un rdv ?
Calendrier
Contactez-nous dès maintenant
L'Histoire du traitement des amétropies
Le XXème siécle : Les lentilles de contact
Article posté le 20/05/2019
Contactez nous
L'Histoire nous a révélé les secrets de l'optique. L'œil pour y voir, capte les rayons lumineux réfléchis par la matière, et les projette, après les avoir traités grâce à une loupe naturelle (le cristallin), sur la rétine, qui transmet au cerveau cette information, et qui nous délivre une image.

L'optique reprend les mécanismes qui se mettent en place lorsque la lumière pénètre l'œil, avant d'être projetée sur la rétine. Le but recherché par une lentille de contact, ou une paire de lunettes, est de corriger les imperfections que la loupe naturelle que nous avons évoquée plus haut, le cristallin, peut avoir. La lumière est donc traitée une première fois par la lentille, de sorte que le rayon lumineux, après avoir traversé le cristallin, soit restitué de la façon la plus parfaite possible sur la rétine.
Ce principe acquis, il ne restait plus qu'à le réaliser.

Lentilles de contact modernes
Après avoir pu admirer les évolutions des traitements de la myopie, l'hypermétropie, la presbytie et l'astigmatisme dans l'histoire lointaine, nous allons, dans cet article jeter un oeil sur les techniques du XXéme siècle pour traiter les maux de la vision des hommes.

De nombreuses innovations sont venues s’ajouter aux recherches de nos prédécesseurs dans le but de corriger définitivement nos défauts visuels. La chirurgie refractive, par lasik ou pkr, qui est de nos jours l’une des méthodes les moins invasives et les plus perfectionnées pour traiter les maux de la vision est encore hors de portée de l’homme. Mais une autre invention révolutionnaire va nous intéresser particulièrement dans cet article : la découverte de la lentille de contact.
Genèse de la lentille de contact
La théorie avant la pratique
Les lentilles de contact ont une fonction similaire aux lunettes correctrices, mais se distinguent de par leur quasi-invisibilité et leur encombrement réduit. Comme vu plus haut, leur fonctionnement est également le même : Elles incurvent les rayons lumineux afin qu'ils soient dirigés vers la rétine de la meilleure façon afin de corriger les défauts naturels de l'oeil, et corriger ainsi la myopie, l’hypermetropie, l’astigmatisme et la presbytie.
Nous allons remonter le temps, et parcourir leur découverte, des premiers concepts théoriques, aux derniers modèles fonctionnels.
Durant les 50 dernières années, les soins des défauts visuels se sont grandement accrus et une correction d’un nouveau genre va voir le jour.
Avec la démocratisation des lunettes de contact, l’image d’érudition qu’elles pouvaient renvoyer à leur porteur durant la Renaissance va s’estomper de plus en plus.
La considération au sein de la société pour le port de lunettes correctrices évolue. Elles deviennent un objet de soin nécessaire, mais qui n’est plus représentatif d’une classe sociale privilégiée.
Un nouveau besoin apparait : Bénéficier de la correction des lunettes de sa vision, sans porter de lunettes

Les premiéres idées et experimentations
Léonard de Vinci avait déjà imaginé, en 1508 dans son Codex de l’œil la correction de la vision à même l’œil, sans pour autant chercher à répondre à cette problématique esthétique. En déposant une goutte d’eau directement sur l’œil, il observait les mécanismes d’accommodation entrainés par la réfraction de la lumière par l’eau. L’idée de corriger la vision sans lunettes vient de naitre.

En 1636, le philosophe René Descartes reprendra l’idée de Da Vinci d’utiliser la réfraction opérée sur la lumière par un liquide pour améliorer la vision.
Il imagine un tube de verre rempli de liquide, qui, directement en contact de l’œil, en modifie la vision.

En 1801 Thomas Young met en pratique les travaux de Descartes. L’appareil ainsi crée empêche cependant le clignement des yeux du patient, et est abandonné, ne servant que de relais idéologique à la volonté de créer une alternative aux lunettes correctrices.
Ce n’est qu’en 1887, que Adolph Eugene Fick, un ophtalmologiste allemand créé un appareil optique proche des lentilles de contact que nous utilisons.
En verre, et couvrant l’intégralité de l’oeil, elles sont cependant impossibles à porter plus de quelques heures.
Le travail d’une forme de lentille beaucoup plus adaptée à l’œil, conduit la même année l’Allemand August Müller à développer la première lentille de contact viable.
La forme est dite sclérale, car le verre ainsi soufflé, couvre la cornée ainsi que la sclère.
Grâce à cette forme épousant celle de son œil, et un travail sur la matière plus affiné, Müller parvient à créer une lentille plus confortable, qui corrige sa forte myopie.

En 1925, la société Zeiss produit des verres scléraux en cristal, dont la forme peut être adaptée à l’oeil du porteur. Les premières lentilles dont la forme n’est pas standardisée sont créées.
Une technique de fabrication à même l’œil du patient sera même développée par le médecin Danois Joseph Dallos, afin d’affiner encore plus la forme de la lentille. Mais trop invasive, cette technique sera rapidement abandonnée.

Il est désormais possible de fabriquer des lentilles plus ou moins bombées, plus ou moins grandes, variant en fonction de l’œil du patient.
Cette découverte majeure va permettre d’ouvrir la voie à de bien meilleurs traitements des amétropies. En effet, chaque œil a une forme unique. Cette forme entraîne en outre des amétropies qui varient. L’oeil myope est un œil trop long, à l’inverse de l’œil hypermétrope, trop court. Un œil trop bombé est atteint d’astigmatisme, dû a une cornée ovale.

Une alternative sérieuse au port de lunettes ?
En 1936, l'optométriste américain William Feinbloom créé les premières lentilles de contact dont la matière n’est pas exclusivement du verre, ou du cristal. La découverte du polyméthacrylate de méthyle (PMMA ou Plexiglas) pour l’utilisation des cockpits d’avion, ainsi que sa capacité à être correctement toléré par la cornée humaine, va permettre à Feinbloom d’introduire pour la première fois du plastique dans la fabrication des lentilles.
La circonférence de sa lentille recouvrant la sclére est ainsi composée d’un mélange opaque de résine et de plastique. La partie centrale qui recouvre la cornée est toujours en verre. Ces lentilles sont beaucoup plus légères et confortables à porter.

En 1940 L'optométriste allemand Heinrich Wöhlk élimine finalement, et définitivement, le verre des lentilles, et produit les premières lentilles totalement en plastique.

La lentille de contact moderne
une solution viable à développer
La lentille de contacte est bien considérée comme une alternative sérieuse au port de lunettes correctrice. Les années 50 vont confirmer ce rôle en la rendant de plus en plus efficace et moderne.

En 1947 L’américain Tuohy abandonne la forme sclérale des lentilles. Les lentilles ne recouvre désormais plus que la cornée. Le Dr américain George Butterfield viendra affiner les travaux de Tuohi, en adaptant la forme de la courbure de cette nouvelle lentille à la cornée du patient.

En 1959, les scientifiques Tchèques Otto Wichterle et Jaroslav, vont utiliser un nouveau matériau pour produire leur lentille, le HEMA – hydroxyéthylméthacrylate. Ce matériau à la particularité d’être souple, et hydrophile, c’est à dire adapté à un milieu humide.
Les premières lentilles de contact souples modernes sont inventées. C'est une révolution. Il n'y a plus besoin de monture, ni de verre pour corriger sa myopie, son hypermétropie, ou son astigmatisme.
Plus besoin d'épaisses lentilles lourdes, très couteuses et inesthétiques. Une première proposition d'émancipation des lunettes dans le traitement des défauts visuel se dessine.
Ces lentilles sont commercialisées dès 1971.
Le HEMA est toujours utilisé de nos jours dans une grande majorité de lentilles de contact.

Perfectionnement de la lentille de contact
Fortes de leur sérieuse viabilité nouvellement acquise, les lentilles de contact vont voir s’enchainer les améliorations, afin de les rendre toujours plus confortables, et efficace dans leur traitement de l’œil myope, hypermétrope, astigmate et presbyte.

En 1972 les premières lentilles de contact souples jetables sont inventées par l'optométriste britannique Rishi Agarwal. Ces lentilles seront commercialisées en 1995.

En 1975 les lentilles rigides en PMMA sont assouplies avec un nouveau matériau dit « semi rigide », beaucoup plus confortable.

En 1981, des lentilles de contact souples, et pouvant être portées de manière prolongée pour corriger la myopie sont créées.

En 1995, l’apport technologique et technique des ordinateurs permet le développement de l’industrie de pointe. Les usines sont de plus en plus modernes et les machines beaucoup plus précises. La réalisation de lentilles rigides asphériques, dont la forme épouse parfaitement celle de la cornée, est rendue possible.
De nouveaux matériaux encore plus confortables sont également utilisés.

En 1998 Ciba Vision au Mexique réalise les premières lentilles de contact en silicone hydrogel. Une augmentation de la perméabilité à l'oxygène et de la performance clinique des hydrogels apportent plus de confort pour les porteurs de lentilles de contact. Cette matière extrêmement souple et confortable est constituée en très grande partie d'eau. Elle est de plus perméable, laissant passer l'oxygène, permettant ainsi à l'œil de respirer.
La première lentille de contact souple multifocale est mise au point au cours de la même année.

Évolutions futures
Le XXIème siècle ne sera également pas en reste, avec de nombreuses autres découvertes, qui viendront encore améliorer les lentilles de contact. Les lentilles mensuelles sur mesure en 2008, permettront entre autre le traitement de la presbytie. Ou encore le développement des lentilles progressives en 2011.

Les innovations autour de celles-ci continuent de nos jours, pour leur permettre d’être toujours plus confortables et efficaces :
Augmentation de l'utilisation, souplesse accrue, possibilité de les rendre jetables, bifocales pour une utilisation quotidienne, projetant des ultra-violets, Ou encore teintant la couleur des yeux, voir pourquoi pas, lentilles connectées dans le future…
La lentille de contact va ainsi se développer jusqu’à nos jours, pour devenir une réelle solution alternative au port des lunettes, telle que l’est la chirurgie refractive.

L’histoire de l’optique se poursuit ainsi. Nous reprendrons le cours de l’histoire de la chirurgie réfractive dans notre prochain article.
logo de l'Institut Bordelais de la vision Fil d'actualité :

Article du 04/07/2019

Le bilan preoperatoire en chirurgie refractive : Lasik et pkr


Le bilan preoperatoire en chirurgie refractive : Lasik et pkr


Focus sur le bilan preoperatoire en chirurgie refractive, indispensable à la correction de la myopie, hypermetropie, astigmatisme ou presbytie


Lire la suite

Article du 22/03/2019

Focus sur la myopie une ametropie très repandue


Focus sur la myopie une ametropie très repandue


L'institut bordelais de la vision fait un focus sur la myopie un maux de la vision souvent corrigé par la chirurgie refractive au lasik ou pkr.


Lire la suite

Article du 18/02/2019

L'histoire du traitement des ametropies : L'optique moderne


L'histoire du traitement des ametropies : L'optique moderne


L'institut bordelais de la vision dévoile l'histoire des défauts visuels durant l'epoque contemporaine, qui se rapproche de la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 08/01/2019

Meilleurs voeux 2019 de l'Institut Bordelais de la Vision


Meilleurs voeux 2019 de l'Institut Bordelais de la Vision


L'Instistut Bordelais de la Vision centre de chirrurgie refractive vous souhiante une bonne année 2019


Lire la suite

Article du 12/11/2018

Histoire de la chirurgie refractive : La période moderne


Histoire de la chirurgie refractive : La période moderne


La période moderne a contribué à réaliser de grandes avancées technologiques pour les traitements de la myopie l'hypermetropie la presbytie et l'astigmatisme


Lire la suite

Article du 22/10/2018

10 avantages proccurés par la chirurgie refractive


10 avantages proccurés par la chirurgie refractive


Traiter la myopie, l'hypermetropie, l'astigmatisme et la presbytie par chirurgie refractive procures des avantages sur le port de lunettes ou de lentilles


Lire la suite

Article du 12/09/2018

Corriger la Presbytie une des amétropies non corrigée les plus rependue de la planète


Corriger la Presbytie une des amétropies non corrigée les plus rependue de la planète


Comprendre et corriger la presbytie par le lasik : Une des ametropies les plus rependue au monde avec la myopie l'hypermetropie et l'astigmatisme.


Lire la suite

Article du 27/08/2018

Nouveau laser pour la chirurgie refractive à l'IBV


Nouveau laser pour la chirurgie refractive à l'IBV


Un nouveau lasik, le Teneo 2 pour la chirurgie refractive de la myopie, hypermetropie, astigmatisme et presbytie est en test à l'IBVision à Bordeaux.


Lire la suite

Article du 20/07/2018

Les traitements des défauts visuels durant la Renaissance


Les traitements des défauts visuels durant la Renaissance


L'institut Bordelais De La Vision vous propose dans cet article un historique de la myopie l'hypermetropie et l'amétropie en général durant la Renaissance


Lire la suite

Article du 26/06/2018

Intelligence artificielle ophtalmologie et chirurgie refractive


Intelligence artificielle ophtalmologie et chirurgie refractive


la première intelligence artificielle dans l'ophtalmologie pour la chirurgie refractive et le traitement des myopie hypermetropie astigmatie et presbytie ?


Lire la suite

Article du 28/05/2018

Histoire de la chirurgie refracive : la Renaissance


Histoire de la chirurgie refracive : la Renaissance


L'histoire du lasic se poursuit : La Renaissance dans l'optique entraina la profession d'opticiens et les premiers soins de la presbytie et de la myopie


Lire la suite

Article du 07/05/2018

Première mondiale : Des médecins restaurent la vision de deux personnes atteintes de DMLA


Première mondiale : Des médecins restaurent la vision de deux personnes atteintes de DMLA


Une révolution dans la chirurgie ophtalmologiste : Une première opération chirurgicale de dmla réalisée par des chirurgiens ophtalmologistes anglais


Lire la suite

Article du 20/03/2018

La chirurgie réfractive : Peut-on en mesurer les risques ?


La chirurgie réfractive : Peut-on en mesurer les risques ?


La chirurgie refractive souleve des interrogations sur les risques de la pratique des lasik ou pkr sur oeil myope, hypermetrope, astigmate ou presbyte


Lire la suite

Article du 19/02/2018

Defaut visuel et chirurgie refractive : Moyen age partie 2


Defaut visuel et chirurgie refractive : Moyen age partie 2


L'Institut bordelais de la vision présente les premiers traitements des myopie hypermetropie presbytie astigmatie au moyen age avec les premieres lunettes


Lire la suite

Article du 21/01/2018

[Jeu concours] Remise exceptionnelle sur une Chirurgie refractive pour la nouvelle année


[Jeu concours] Remise exceptionnelle sur une Chirurgie refractive pour la nouvelle année


L'IBV spécialiste du lasik à bordeaux organise un jeu concours pour la bonne année


Lire la suite

Article du 27/10/2017

Chirurgie refractive et lasik à qui faire confiance ?


Chirurgie refractive et lasik à qui faire confiance ?


Fausses informations, intox et mensonges : la vérité sur la chirurgie refractive


Lire la suite

Article du 20/09/2017

L'IBV partenaire et supporter des Girondins


L'IBV partenaire et supporter des Girondins


L'opération des yeux est à l'honneur chez les Girondins de Bordeaux


Lire la suite

Article du 12/09/2017

Le lasik à l'honneur chez les boxers


Le lasik à l'honneur chez les boxers


Le lasik de l'IBV vision est à l'honneur chez les Boxers de Bordeaux


Lire la suite

Article du 05/04/2017

Défaut visuel et chirurgie refractive : Les avancées du Moyen age


Défaut visuel et chirurgie refractive : Les avancées du Moyen age


L'Institut bordelais de la vision remonte au Moyen age aux origines de la chirurgie refractivere et des découvertes capitales en matière d'optique moderne


Lire la suite

Article du 06/03/2017

Société Française d'Ophtalmologie - SFO : 123e Congrès


Société Française d'Ophtalmologie - SFO : 123e Congrès


En Mai 2017, la Société Française d'Ophtalmologie - SFO - tiendra son 123e congrès. Il aura lieu du 6 au 9 Mai 2017 et abordera a travers de nombreux thèmes la vision.


Lire la suite

Article du 20/02/2017

Défaut visuel : de l'antiquité à la chirurgie refractive


Défaut visuel : de l'antiquité à la chirurgie refractive


L'antiquité dans l'histoire des défauts visuels, les premiers moyens de régler les problèmes de vision dans le but d'atteindre la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 24/01/2017

Ibvision : Marre de vos lunettes et lentilles de contact


Ibvision : Marre de vos lunettes et lentilles de contact


La myopie l' hypermetropie l' astigmatie ou la presbytie vous gènes au quotidien ? L'Institut Bordelais de la vision a des solutions pour vos yeux


Lire la suite

Article du 01/01/2017

L'IBVision vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2017


L'IBVision vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2017


L'Institut Bordelais de la Vision votre centre ophtalmologique de chirurgie refractive à Bordeaux vous souhaite ses meilleurs vœux pour l'année 2017


Lire la suite

Article du 23/12/2016

Saga : L’histoire des traitements de l’hypermetropie, myopie, astigmatisme et presbytie


Saga : L’histoire des traitements de l’hypermetropie, myopie, astigmatisme et presbytie


L'antiquité dans l'histoire des défauts visuels: les premiers moyens de régler les problèmes de vision dans le but d'atteindre la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 28/11/2016

Introduction de l'incroyable histoire de la chirurgie réfractive


Introduction de l'incroyable histoire de la chirurgie réfractive


Histoire et évolution de la chirurgie refractive en passant des pierres de vision au laser femtoseconde utilisé à l'Institut Bordelais de la Vision


Lire la suite

Article du 02/11/2016

Partenariat de l'IBVision avec les Boxers de Bordeaux


Partenariat de l'IBVision avec les Boxers de Bordeaux


L'Institut Bordelais de la Vision est partenaire une année de plus avec les Boxers de Bordeaux jouant à la patinoire de Bordeaux pour la saison 2016-2017


Lire la suite

Article du 27/08/2016

Congrés 2016 : Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie


Congrés 2016 : Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie


En 2016, la Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie abordera les thémes de la rétine, du segment antérieur, du glaucome et de la neuro-ophtalmo.


Lire la suite

Article du 07/07/2016

Comment se faire rembourser de la chirurgie refractive ?


Comment se faire rembourser de la chirurgie refractive ?


Se faire rembourser de la chirurgie refractive c'est possible ! On va vous expliquer comment...


Lire la suite

Article du 21/03/2016

La dernière technologie de chirurgie refractive à bordeaux se trouve à l'Institut Bordelais de la Vision


La dernière technologie de chirurgie refractive à bordeaux se trouve à l'Institut Bordelais de la Vision


Le lasik de l'Institut bordelais de la vision est le laser le plus perfectionné pour traiter l'oeil myope hypermetrope astigmate presbyte à Bordeaux.


Lire la suite

Article du 07/03/2016

50% de la population mondiale sera myope en 2050


50% de la population mondiale sera myope en 2050


La myopie progresse de plus en plus dans le monde et une récente étude menée par des ophtalmologues démontre qu'en 2050, 50% de la population mondiale sera myope


Lire la suite

Article du 23/02/2016

Elle a retrouvé la vue grâce à l'oeil bionique


Elle a retrouvé la vue grâce à l'oeil bionique


Que vous soyez myope, hypermetrope, astigmate ou presbyte, si la rétine de l'oeil est atteinte, vous pouvez devenir aveugle. L'implant rétinien est un espoir pour la vue de 40.000 français.


Lire la suite

Article du 13/02/2016

45% des français seront presbytes en 2020


45% des français seront presbytes en 2020


La chirurgie refractive permet aujourd'hui de se débarrasser de la presbitye. Voici comment l'operation laser presbytie vous libère de vos lunettes et de vos lentilles.


Lire la suite

Article du 05/02/2016

SFO, SAFIR et ESCRS présentation des congrés D'ophtalmologie de 2016


SFO, SAFIR et ESCRS présentation des congrés D'ophtalmologie de 2016


En 2016, de nombreux congrés et meeting traiterons de la chirurgie refractive et des moyens de traiter l'oeil myope, hypermetrope, astigmatie et presbyte.


Lire la suite

Article du 25/01/2016

Pourquoi les lunettes vont disparaitre dans quelques années...


Pourquoi les lunettes vont disparaitre dans quelques années...


Adieu myopie, hypermétropie ou astigmatisme. La chirurgie refractive permet aujourd'hui de se débarrasser de ses lunettes ou lentilles.


Lire la suite

Article du 09/11/2015

Institut Bordelais de la Vision - 11 ème centre privé français


Institut Bordelais de la Vision - 11 ème centre privé français


Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons été classé 11ème centre de France et premier centre en gironde selon le classement du point.


Lire la suite