Menu de l'IBV logo de l'IBVISION
Une question ?
Un rdv ?
Calendrier
Contactez-nous dès maintenant

La myopie

Une des amétropies les plus répandue

Article posté le 22/03/2019
Contactez nous

La myopie est l’un des troubles de la vision le plus repandu chez l’être humain. La myopie entraîne une vision floue de loin et nette de prés. L’œil myope peut également cumuler les autres amétropies, telles que l’astigmatisme, ou la presbytie.

Comparaison d'un oeil myope avec un oeil emmétrope

La myopie est due à une forme de l’œil trop long, qui provoque une défocalisation en avant de la rétine. L’image pénètre la cornée, traverse le cristallin et est projetée sur la rétine afin de transmettre l’information au nerf optique. Lorsque l’image se situe au-delà de la zone de netteté maximale du sujet myope, l’image n’est pas projetée sur la rétine, mais au-devant. Une image de point sera alors perçue comme une tache autrement dit, une image floue.

La myopie se transmet dans 25% des cas de manière héréditaire, apparaissant à l’enfance, et se développant durant la croissance, pour finalement se stabiliser vers 25 ans.

Nous allons dédier cet article à la myopie, en analysant les différents types de myopie, la manière dont elle se mesure, et les traitements de ce trouble de la vision. Nous terminerons par la description du déroulement d’une opération de chirurgie refractive de l’œil myope, telle que la pratique les ophtalmologistes à l’Institut Bordelais de la Vision.

Description de la myopie

La mesure de la myopie :

La mesure de la myopie par l’ophtalmologiste s’effectue de deux manières :
Elle peut être soit exprimée en dioptries, soit en déterminant l’acuité visuelle, en dixième.

La dioptrie est une unité de mesure qui permet de déterminer la puissance du verre correcteur nécessaire au traitement.
Dans le cas de la myopie, la correction par le port de lunettes nécessite des verres correcteurs divergents à dioptrie négative.
L’indice de la dioptrie est un chiffre précédé d’un signe moins, dans le cas de l’œil myope.
Un œil myope de -3 dioptries peut voir de manière nette dans une distance de 3 mètres. Au-delà il y verra flou. Un verre correcteur de -3 dioptries est nécessaire pour lui permettre de voir net au-delà de ces 3 mètres.
C’est la dioptrie que l’ophtalmologiste spécifie sur les ordonnances destinées à l’opticien afin que ce dernier monte les lunettes adaptées.

La deuxième unité de mesure est l’acuité visuelle. Exprimée en dixième, plus elle est élevée, plus elle détermine la capacité de la personne à y voir net un petit objet éloigné.
L’OMS considère qu’en dessous de 1/10 dixième, l’acuité visuelle est celle d’une personne atteinte de cécité. Entre 3/10 dixièmes et 1/10 dixième, la personne est considérée comme malvoyante.
À l'inverse, certaines personnes bénéficiant d'une excellente vue, peuvent avoir une acuité visuelle allant jusqu'à 12/10 dixièmes.

Concernant la myopie, elle est considérée comme faible entre -1 et -3 dioptries.
Une dioptrie comprise entre -3 et -6 sera considérée comme moyenne. Au-delà, la myopie est forte.
La dioptrie permet en effet de mesurer et déterminer les myopies les plus fortes. Une certaine forme de relation existe en effet entre dioptrie et acuité visuelle.
Une dioptrie de -3 correspondants à 1/10 dixième, certains cas de myopie pouvant aller jusqu’à -20 dioptries ne sont plus exprimés avec l’acuité visuelle.

Les types de myopie

La myopie axiale : L’œil emmétrope a une longueur axiale moyenne de 23.5 millimètres. La longueur axiale est la distance entre le point le plus haut de la cornée, et la fovéa, au centre de la rétine.
L’œil myope a une longueur axiale antéro-postérieure supérieure à la normale. Ce type de myopie apparaît dès l’enfance, et s’accentue avec la croissance.
On parle de myopie axiale quand la longueur axiale de l’œil est légèrement supérieure à celle de l’œil emmétrope, mais suffisamment pour entrainer la formation de l’image au-devant de la rétine.

La myopie pathologique : la myopie pathologique est la myopie la plus fréquente.
On parle de myopie forte lorsque la longueur axiale de l’œil est supérieure ou égale à 26 mm. Ce type de myopie est généralement héréditaire. Débutant à l’enfance le globe oculaire grandit avec la croissance du sujet. Plus elle apparaît tôt, et plus la myopie sera importante, de même que la myopie augmente avec la croissance du sujet.
Ce type de myopie peut s’accompagner d’autres troubles oculaires. L’œil étant bien trop long, cette croissance excessive peut également entraîner des déchirures du tissu choriorétinien, qui n’a pas la flexibilité pour suivre la croissance interne de l’œil.

La myopie réfractive : lorsque la longueur axiale de l’œil n’est pas excessive, il peut exister un déséquilibre entre cette dernière et la puissance optique de l’oeil.
La puissance optique qui résulte du couple cornée/cristallin est trop importante par rapport à la longueur axiale de l’œil, qui n’est pas forcément trop longue, par rapport à un œil non myope. Ces myopies ne sont pas les plus fortes.

La myopie d’indice : passé un certain âge, le cristallin peut s’opacifier en se densifiant. Cette cataracte entraine une augmentation de la puissance optique du cristallin, qui projette l’image devant la rétine.

La myopie cornéenne : Associée au kératocône qui entraine une déformation de la cornée, une augmentation de la puissance cornéenne peut entraîner, malgré une taille normale de l’œil, une réfraction des rayons lumineux en avant de la rétine. Cela entraine une vision de loin floue.

La myopie transitoire : Forme de myopie plus rare que les précédentes. Elle est due à la modification de l’humeur aqueuse, qui entraine une modification de l’indice de réfraction de l’œil. Certaines maladies, et notamment le diabète, peuvent entraîner de telles myopies.

Coupe longitudinale d'un oeil myope et d'un un oeil emmétrope

Articulation de la myopie avec les autres amétropies

la myopie, comme les autres amétropies n'est pas exclusive. Elle peut se cumuler avec l’astigmatisme et avec l’âge, avec la presbytie.
Myopie et astigmatisme : Lorsqu’une personne est atteinte à la fois d’astigmatisme et de myopie, on parle d’astigmatisme myopique.
Les deux amétropies doivent être corrigées, sinon une vision floue perdurera. Des verres sphériques, orientés vers un axe déterminé par une auto réfractomètre, corrigent l’astigmatisme myopique. Le port de lentilles de contact toriques corrige également ce trouble de la vision.

La chirurgie réfractive, par lasik ou Pkr, corrige dans la même opération les deux amétropies, sans que le patient n'ai plus besoin de porter de lunettes après.

Myopie et presbytie : le sujet myope, comme tout le monde finira par subir les effets naturels de la vieillesse. Ainsi les muscles ciliaires et le pouvoir d’accommodation seront également amoindri avec le temps chez le myope, qui subira également la presbytie.

Cependant, la myopie entrainant une vision nette de prés et floue de loin, viendra contrebalancer légèrement la vision floue de prés dû à la presbytie. Cela ne concerne malheureusement que les cas de myopie moyenne : Les cas de myopie légère ou trop forte n’atténuent pas complètement les effets de la presbytie.
Voir cet article pour plus de précisions sur l’articulation entre myopie et presbytie.

Les traitements de la myopie

Les traitements par appareils optiques

La myopie peut se traiter par le port de lunettes correctrices, de lentilles de contact ou par la pratique de la chirurgie réfractive.
Pour les lunettes, comme vu plus haut, l’ophtalmologiste va dans un premier temps devoir déterminer le niveau de myopie dont est atteint le patient, afin de pouvoir lui prescrire des verres correcteurs divergents à dioptrie négative.
Le verre des lunettes possède des caractéristiques précises telles qu’un indice de réfraction élevé, permettant de réduire l’épaisseur des verres correcteurs, parfois très importante dans les cas de fortes myopies.
Ils peuvent être soit du verre minéral, de moins en moins utilisé cependant, du verre organique (CR 39, MR8), voir dans certains cas des plastiques à indice élevé.

Le coût des verres pour le traitement de la myopie reste très important, et plus la myopie est forte, plus le verre sera cher.
Les lentilles de contact sont également une alternative au port de lunettes.

La chirurgie refractive de la myopie

La correction de la myopie au laser est l’une des opérations de chirurgie réfractive la plus pratiquée à l’Institut Bordelais de la Vision.

Tout comme l’hypermetropie, l’astigmatisme ou la presbytie, une opération de chirurgie refractive de la myopie permet au patient de voir de la même manière qu’avec sa correction, mais sans porter de lunettes ou lentilles de contact.

Déroulement d’une opération : après un examen préopératoire, le chirurgien ophtalmologue détermine si l’opération est praticable ou non sur le patient. Nous devons déterminer l’acuité visuelle du patient, avec ou sans correction, ainsi que la ou les amétropies à traiter. Nous cherchons également l'œil directeur du patient, qui permet à l’ophtalmologiste de pratiquer par exemple un traitement en monovision. D’autres mesures telles que la topographie cornéenne sont réalisées.
À la suite d’un deuxième rendez avec le chirurgien ophtalmologiste, l’intervention est programmée. Vous pouvez consulter notre page dédiée au bilan préopératoire pour plus de détails.

Le jour de l’opération, le patient une fois à l’Institut Bordelais de la Vision est accueilli au bloc opératoire. Il prend place confortablement sur le lit du laser, afin de recevoir le traitement par le chirurgien ophtalmologiste.
Le chirurgien applique alors le traitement le plus adapté au patient.
Pour la myopie, il est possible de pratiquer une technique dite de surface, la PKR, pour PhotoKératectomie.
À l'aide du laser Excimer, le chirurgien ophtalmologue corrige la myopie en modifiant la forme de l’oeil. La découpe de capo n’est pas nécessaire, lors de la pratique de cette technique, et elle se fait sous anesthésie locale.

La deuxième technique, la plus courante, est la technique du lasik.
L’ophtalmologiste à l’aide d’un premier laser, le laser femtoseconde, réalise un capot sur la cornée du patient.
Dans un second temps le laser Excimer traite l’oeil myope du patient. Enfin, le chirurgien remet le capo du patient, qui peut déjà constater une amélioration de sa vision sans porter de lunettes, ou de lentilles de contact.
En tout et pour tout, le laser n’agit pas plus de 30 secondes par œil, et les deux yeux sont traités le même jour sous anesthésie locale.

Le patient une fois opéré peut rentrer chez lui, après avoir reçu des lunettes protectrices, le temps de la cicatrisation.

La myopie, une chirurgie refractive très répandue

La myopie, amétropie très répandue est l’une des opérations les plus pratiquées à l’Institut Bordelais de la Vision. De nombreuses études tendent à montrer une augmentation du nombre de personnes myopes dans le monde.
Certains parlent de l’influence des écrans, du manque d’exercice des yeux dû au fait que les gens sortent moins, et habituent donc leurs yeux à moins accommoder. Autant de causes exogènes qui ne sont pas assez scientifiquement étayées pour être abordées ici. Néanmoins, la myopie reste une des opérations de chirurgie refractive qui profite le plus des bénéfices de sa pratique.
Mettre fin au port de verres lourds, épais, coûteux. Mettre fin à une dépendance à un matériel correcteur.
Profiter d’une meilleure liberté au travail, dans le sport et ailleurs, sont les vrais avantages que nous vous proposons avec la chirurgie refractive de la myopie à Bordeaux, à l’Institut Bordelais de la Vision.

logo de l'Institut Bordelais de la vision Fil d'actualité :


Article du 23/08/2019

L'histoire du traitement des ametropies : Invention du laser


L'histoire du traitement des ametropies : Invention du laser


L'invention du laser va être une découverte majeure dans le monde de l'optique et ophtalmologique qui va entrainer la création de la chirurgie refractive


Lire la suite

Article du 04/07/2019

Le bilan preoperatoire en chirurgie refractive : Lasik et pkr


Le bilan preoperatoire en chirurgie refractive : Lasik et pkr


Focus sur le bilan preoperatoire en chirurgie refractive, indispensable à la correction de la myopie, hypermetropie, astigmatisme ou presbytie


Lire la suite

Article du 20/05/2019

L'histoire du traitement des ametropies : Les lentilles de contact


L'histoire du traitement des ametropies : Les lentilles de contact


L'Institut Bordelais de la Vision poursuit l'histoire de la chirurgie refractive avec l'invention des lentilles de contact.


Lire la suite

Article du 18/02/2019

L'histoire du traitement des ametropies : L'optique moderne


L'histoire du traitement des ametropies : L'optique moderne


L'institut bordelais de la vision dévoile l'histoire des défauts visuels durant l'epoque contemporaine, qui se rapproche de la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 08/01/2019

Meilleurs voeux 2019 de l'Institut Bordelais de la Vision


Meilleurs voeux 2019 de l'Institut Bordelais de la Vision


L'Instistut Bordelais de la Vision centre de chirrurgie refractive vous souhiante une bonne année 2019


Lire la suite

Article du 12/11/2018

Histoire de la chirurgie refractive : La période moderne


Histoire de la chirurgie refractive : La période moderne


La période moderne a contribué à réaliser de grandes avancées technologiques pour les traitements de la myopie l'hypermetropie la presbytie et l'astigmatisme


Lire la suite

Article du 22/10/2018

10 avantages proccurés par la chirurgie refractive


10 avantages proccurés par la chirurgie refractive


Traiter la myopie, l'hypermetropie, l'astigmatisme et la presbytie par chirurgie refractive procures des avantages sur le port de lunettes ou de lentilles


Lire la suite

Article du 12/09/2018

Corriger la Presbytie une des amétropies non corrigée les plus rependue de la planète


Corriger la Presbytie une des amétropies non corrigée les plus rependue de la planète


Comprendre et corriger la presbytie par le lasik : Une des ametropies les plus rependue au monde avec la myopie l'hypermetropie et l'astigmatisme.


Lire la suite

Article du 27/08/2018

Nouveau laser pour la chirurgie refractive à l'IBV


Nouveau laser pour la chirurgie refractive à l'IBV


Un nouveau lasik, le Teneo 2 pour la chirurgie refractive de la myopie, hypermetropie, astigmatisme et presbytie est en test à l'IBVision à Bordeaux.


Lire la suite

Article du 20/07/2018

Les traitements des défauts visuels durant la Renaissance


Les traitements des défauts visuels durant la Renaissance


L'institut Bordelais De La Vision vous propose dans cet article un historique de la myopie l'hypermetropie et l'amétropie en général durant la Renaissance


Lire la suite

Article du 26/06/2018

Intelligence artificielle ophtalmologie et chirurgie refractive


Intelligence artificielle ophtalmologie et chirurgie refractive


la première intelligence artificielle dans l'ophtalmologie pour la chirurgie refractive et le traitement des myopie hypermetropie astigmatie et presbytie ?


Lire la suite

Article du 28/05/2018

Histoire de la chirurgie refracive : la Renaissance


Histoire de la chirurgie refracive : la Renaissance


L'histoire du lasic se poursuit : La Renaissance dans l'optique entraina la profession d'opticiens et les premiers soins de la presbytie et de la myopie


Lire la suite

Article du 07/05/2018

Première mondiale : Des médecins restaurent la vision de deux personnes atteintes de DMLA


Première mondiale : Des médecins restaurent la vision de deux personnes atteintes de DMLA


Une révolution dans la chirurgie ophtalmologiste : Une première opération chirurgicale de dmla réalisée par des chirurgiens ophtalmologistes anglais


Lire la suite

Article du 20/03/2018

La chirurgie réfractive : Peut-on en mesurer les risques ?


La chirurgie réfractive : Peut-on en mesurer les risques ?


La chirurgie refractive souleve des interrogations sur les risques de la pratique des lasik ou pkr sur oeil myope, hypermetrope, astigmate ou presbyte


Lire la suite

Article du 19/02/2018

Defaut visuel et chirurgie refractive : Moyen age partie 2


Defaut visuel et chirurgie refractive : Moyen age partie 2


L'Institut bordelais de la vision présente les premiers traitements des myopie hypermetropie presbytie astigmatie au moyen age avec les premieres lunettes


Lire la suite

Article du 21/01/2018

[Jeu concours] Remise exceptionnelle sur une Chirurgie refractive pour la nouvelle année


[Jeu concours] Remise exceptionnelle sur une Chirurgie refractive pour la nouvelle année


L'IBV spécialiste du lasik à bordeaux organise un jeu concours pour la bonne année


Lire la suite

Article du 27/10/2017

Chirurgie refractive et lasik à qui faire confiance ?


Chirurgie refractive et lasik à qui faire confiance ?


Fausses informations, intox et mensonges : la vérité sur la chirurgie refractive


Lire la suite

Article du 20/09/2017

L'IBV partenaire et supporter des Girondins


L'IBV partenaire et supporter des Girondins


L'opération des yeux est à l'honneur chez les Girondins de Bordeaux


Lire la suite

Article du 12/09/2017

Le lasik à l'honneur chez les boxers


Le lasik à l'honneur chez les boxers


Le lasik de l'IBV vision est à l'honneur chez les Boxers de Bordeaux


Lire la suite

Article du 05/04/2017

Défaut visuel et chirurgie refractive : Les avancées du Moyen age


Défaut visuel et chirurgie refractive : Les avancées du Moyen age


L'Institut bordelais de la vision remonte au Moyen age aux origines de la chirurgie refractivere et des découvertes capitales en matière d'optique moderne


Lire la suite

Article du 06/03/2017

Société Française d'Ophtalmologie - SFO : 123e Congrès


Société Française d'Ophtalmologie - SFO : 123e Congrès


En Mai 2017, la Société Française d'Ophtalmologie - SFO - tiendra son 123e congrès. Il aura lieu du 6 au 9 Mai 2017 et abordera a travers de nombreux thèmes la vision.


Lire la suite

Article du 20/02/2017

Défaut visuel : de l'antiquité à la chirurgie refractive


Défaut visuel : de l'antiquité à la chirurgie refractive


L'antiquité dans l'histoire des défauts visuels, les premiers moyens de régler les problèmes de vision dans le but d'atteindre la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 24/01/2017

Ibvision : Marre de vos lunettes et lentilles de contact


Ibvision : Marre de vos lunettes et lentilles de contact


La myopie l' hypermetropie l' astigmatie ou la presbytie vous gènes au quotidien ? L'Institut Bordelais de la vision a des solutions pour vos yeux


Lire la suite

Article du 01/01/2017

L'IBVision vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2017


L'IBVision vous souhaite ses meilleurs voeux pour l'année 2017


L'Institut Bordelais de la Vision votre centre ophtalmologique de chirurgie refractive à Bordeaux vous souhaite ses meilleurs vœux pour l'année 2017


Lire la suite

Article du 23/12/2016

Saga : L’histoire des traitements de l’hypermetropie, myopie, astigmatisme et presbytie


Saga : L’histoire des traitements de l’hypermetropie, myopie, astigmatisme et presbytie


L'antiquité dans l'histoire des défauts visuels: les premiers moyens de régler les problèmes de vision dans le but d'atteindre la chirurgie refractive.


Lire la suite

Article du 28/11/2016

Introduction de l'incroyable histoire de la chirurgie réfractive


Introduction de l'incroyable histoire de la chirurgie réfractive


Histoire et évolution de la chirurgie refractive en passant des pierres de vision au laser femtoseconde utilisé à l'Institut Bordelais de la Vision


Lire la suite

Article du 02/11/2016

Partenariat de l'IBVision avec les Boxers de Bordeaux


Partenariat de l'IBVision avec les Boxers de Bordeaux


L'Institut Bordelais de la Vision est partenaire une année de plus avec les Boxers de Bordeaux jouant à la patinoire de Bordeaux pour la saison 2016-2017


Lire la suite

Article du 27/08/2016

Congrés 2016 : Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie


Congrés 2016 : Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie


En 2016, la Journée Montpelliéraine d'Ophtalmologie abordera les thémes de la rétine, du segment antérieur, du glaucome et de la neuro-ophtalmo.


Lire la suite

Article du 07/07/2016

Comment se faire rembourser de la chirurgie refractive ?


Comment se faire rembourser de la chirurgie refractive ?


Se faire rembourser de la chirurgie refractive c'est possible ! On va vous expliquer comment...


Lire la suite

Article du 21/03/2016

La dernière technologie de chirurgie refractive à bordeaux se trouve à l'Institut Bordelais de la Vision


La dernière technologie de chirurgie refractive à bordeaux se trouve à l'Institut Bordelais de la Vision


Le lasik de l'Institut bordelais de la vision est le laser le plus perfectionné pour traiter l'oeil myope hypermetrope astigmate presbyte à Bordeaux.


Lire la suite

Article du 07/03/2016

50% de la population mondiale sera myope en 2050


50% de la population mondiale sera myope en 2050


La myopie progresse de plus en plus dans le monde et une récente étude menée par des ophtalmologues démontre qu'en 2050, 50% de la population mondiale sera myope


Lire la suite

Article du 23/02/2016

Elle a retrouvé la vue grâce à l'oeil bionique


Elle a retrouvé la vue grâce à l'oeil bionique


Que vous soyez myope, hypermetrope, astigmate ou presbyte, si la rétine de l'oeil est atteinte, vous pouvez devenir aveugle. L'implant rétinien est un espoir pour la vue de 40.000 français.


Lire la suite

Article du 13/02/2016

45% des français seront presbytes en 2020


45% des français seront presbytes en 2020


La chirurgie refractive permet aujourd'hui de se débarrasser de la presbitye. Voici comment l'operation laser presbytie vous libère de vos lunettes et de vos lentilles.


Lire la suite

Article du 05/02/2016

SFO, SAFIR et ESCRS présentation des congrés D'ophtalmologie de 2016


SFO, SAFIR et ESCRS présentation des congrés D'ophtalmologie de 2016


En 2016, de nombreux congrés et meeting traiterons de la chirurgie refractive et des moyens de traiter l'oeil myope, hypermetrope, astigmatie et presbyte.


Lire la suite

Article du 25/01/2016

Pourquoi les lunettes vont disparaitre dans quelques années...


Pourquoi les lunettes vont disparaitre dans quelques années...


Adieu myopie, hypermétropie ou astigmatisme. La chirurgie refractive permet aujourd'hui de se débarrasser de ses lunettes ou lentilles.


Lire la suite

Article du 09/11/2015

Institut Bordelais de la Vision - 11 ème centre privé français


Institut Bordelais de la Vision - 11 ème centre privé français


Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous avons été classé 11ème centre de France et premier centre en gironde selon le classement du point.


Lire la suite